Exposure to rodenticides in Northern Spotted and Barred Owls on remote forest lands in northwestern California: evidence of food web contamination
Exposition aux rodenticides chez les Chouettes tachetée du Nord et rayée dans les terres forestières éloignées du nord-ouest de la Californie : indice de contamination du réseau alimentaire

Mourad W. Gabriel, Integral Ecology Research Center; University of California Davis Karen C. Drayer Wildlife Health Center-One Health Institute
Lowell V. Diller, Green Diamond Resource Company
John P. Dumbacher, California Academy of Sciences, Ornithology and Mammalogy Department
Greta M. Wengert, Intergral Ecology Research Center
John M. Higley, Hoopa Tribal Forestry, Wildlife Department
Robert H. Poppenga, California Animal Health and Food Safety Laboratory, University of California Davis
Shannon Mendia, Hoopa Tribal Forestry, Wildlife Department; Humboldt State University

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01134-130102

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

The documentation of anticoagulant rodenticides (AR) in nontarget species has centered around wildlife that inhabit urban or agricultural settings. However, recent studies in California have shown that AR use in remote forest settings has escalated and has exposed and killed forest carnivores. Anticoagulant rodenticides have been documented as physiological stressors for avian species. Northern Spotted Owl (Strix occidentalis caurina) critical and occupied habitat overlaps the areas where these studies occurred, yet no data were previously available to demonstrate whether this species was similarly affected. We investigated whether avian predators are also exposed to these specific pesticides and whether Barred Owls (Strix varia) may be a surrogate to indicate exposure rates in Northern Spotted Owls. We documented that 70% of Northern Spotted Owls and 40% of Barred Owls were exposed to one or more anticoagulant rodenticides. None of the rodent prey species sampled within the study area were positive for ARs. There were no spatial clusters for either low or high rates of exposure, though we detected low temporal trend early on throughout the study area. We hypothesize a recent change in land-use toward marijuana cultivation may have led to the increased use of AR in this area. This study demonstrates environmental contamination within occupied Northern Spotted Owl habitat and that Barred Owls can be used as adequate surrogates for detecting these pollutants in a rare species such as the Northern Spotted Owl. Furthermore, additional studies should focus on whether these pesticides are also affecting prey availability for these forest avian species.

Résumé

Les cas d'exposition à des rodenticides anticoagulants (RA) chez les espèces non ciblées ont surtout été documentés pour la faune habitant les milieux urbains ou agricoles. Toutefois, de récentes études en Californie ont montré que l'utilisation de RA dans les environnements forestiers éloignés a grimpé, et des carnivores forestiers y ont été exposés et en sont morts. On a aussi documenté que les RA sont des facteurs de stress physiologique pour les espèces aviaires. L'habitat critique occupé par la Chouette tachetée du Nord (Strix occidentalis caurina) chevauche les endroits où ces études ont eu lieu, mais aucune donnée n'était auparavant disponible pour déterminer si cette espèce était aussi touchée. Nous avons examiné la possibilité que les prédateurs aviaires soient aussi exposés à ces pesticides spécifiques, et si les Chouettes rayées (Strix varia) pouvaient servir d'indicateur pour les taux d'exposition des Chouettes tachetées du Nord. Nous avons quantifié que 70 % des Chouettes tachetées du Nord et 40 % des Chouettes rayées étaient exposées à au moins un RA. Aucune des espèces proies de rongeurs échantillonnées dans notre aire d'étude ne se sont révélées positives pour les RA. Nous n'avons pas observé d'agrégations spatiales de bas taux d'exposition ou de taux élevés, bien que nous ayons détecté une tendance temporelle faible au début de notre investigation dans l'aire d'étude. Nous pensons qu'un changement récent de l'utilisation des terres vers la culture de la marijuana pourrait avoir engendré une augmentation de l'utilisation de RA dans cette région. Nos résultats indiquent que l'environnement est contaminé dans l'habitat occupé par la Chouette tachetée du Nord, et que la Chouette rayée peut servir d'indicateur pour qu'on puisse détecter ces polluants chez une espèce rare telle que la Chouette tachetée du Nord. De plus, les recherches futures devraient se pencher sur la possibilité que ces pesticides affectent aussi la disponibilité des proies pour ces espèces aviaires forestières.

Key words

anticoagulant rodenticides; cannabis; ecotoxicology; environmental contamination; forest toxicology; invasive species; marijuana; poison; prey; raptor; rodent

Copyright © 2018 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568