Using a natural reference system to evaluate songbird habitat restoration
Utilisation d'un système de référence naturel pour évaluer la restauration de l'habitat d'un passereau

Darin J. McNeil, Indiana University of Pennsylvania
Cameron J. Fiss, Indiana University of Pennsylvania
Eric M Wood, Department of Biological Sciences, California State University, Los Angeles
Joseph E Duchamp, Indiana University of Pennsylvania
Marja Bakermans, Worcester Polytechnic Institute
Jeffery L. Larkin, Indiana University of Pennsylvania; American Bird Conservancy

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01193-130122

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

The Golden-winged Warbler (Vermivora chrysoptera) is an imperiled songbird that breeds in early-successional plant communities of eastern North America. Conservation efforts on the breeding grounds have become a priority because population declines are thought to be driven, in part, by the loss of breeding habitat. Although the species is known to use a variety of upland and wetland cover types, the majority of previous research on the species has been conducted in uplands. Although patterns of Golden-winged Warbler habitat use within anthropogenic upland communities are well understood, such information within naturally occurring habitats are scant. We compared Golden-winged Warbler densities in natural shrub-wetlands and nearby upland timber harvest that conformed to species-specific habitat guidelines of the Poconos Region of Pennsylvania. We also identified vegetation characteristics of natural shrub-wetlands associated with high warbler abundance. Our analyses suggest that timber harvests and natural shrub-wetlands of the Poconos supported similar densities of Golden-winged Warblers. N-mixture models suggested that natural shrub-wetlands with low canopy cover and high densities of 1-2 m tall woody stems hosted more Golden-winged Warblers. Wetland complexes comprising more edge and those with more emergent wetland types supported the highest warbler abundances. This suggests that the species requires edges when it occurs within shrub-wetlands, a pattern not observed within our timber harvests, which were designed to have adequate tree cover throughout. Findings from our study combined with those from concurrent research evaluating Golden-winged Warbler reproductive success suggests that timber harvests following Golden-winged Warbler habitat guidelines have similar capacity as natural shrub-wetlands to support breeding populations. A future effort to quantify the potential of different wetland types to host breeding Golden-winged Warblers is warranted. Such information used in combination with timber harvest planning will provide insight for landscape-level conservation that considers maintaining appropriate amounts of nesting habitat to sustain Golden-winged Warblers in this region.

Résumé

La Paruline à ailes dorées (Vermivora chrysoptera) est un passereau en danger qui niche dans les communautés végétales de début de succession de l'est de l'Amérique du Nord. Les efforts de conservation sur les aires de nidification sont maintenant prioritaires parce qu'on pense que les baisses de population sont imputables, en partie, à la perte d'habitat de nidification. Même si cette espèce est connue pour fréquenter une variété de milieux se trouvant en terrains secs ou humides, la majorité des recherches antérieures sur l'espèce ont été menées sur des hautes terres. Si on connait bien les tendances de l'utilisation de l'habitat par cette paruline dans les milieux d'origine anthropique se trouvant en terrain sec, cette information pour les milieux naturels est toutefois limitée. Nous avons comparé les densités de cet oiseau dans des milieux arbustifs humides naturels et des terrains secs avoisinants qui ont été récoltés selon des recommandations spécifiques à l'habitat de cette espèce dans la région des Poconos en Pennsylvanie. Nous avons aussi déterminé les caractéristiques de la végétation des milieux humides arbustifs naturels hébergeant un grand nombre de parulines. Nos analyses indiquent que les milieux récoltés et les milieux humides arbustifs naturels des Poconos avaient des densités similaires de Parulines à ailes dorées. Des modèles de type N-mélange ont indiqué que les milieux humides arbustifs naturels qui avaient une voûte basse et une densité élevée de tiges ligneuses de 1 à 2 m étaient ceux qui hébergeaient le plus de Parulines à ailes dorées. Les complexes de milieux humides qui présentaient plus de bordures et ceux qui avaient plus de plantes émergentes étaient ceux qui hébergeaient les densités de parulines les plus élevées. Ces résultats indiquent que cette paruline recherche les bordures dans les milieux humides arbustifs, une tendance qui n'a pas été observée dans les milieux récoltés, qui ont été conçus pour offrir un couvert forestier propice partout. D'après nos résultats et ceux d'autres recherches évaluant le succès de reproduction de la Paruline à ailes dorées, les parterres dans lesquels la récolte forestière a respecté les recommandations pour l'habitat de la Paruline à ailes dorées ont une capacité similaire à celle des milieux humides arbustifs naturels pour héberger des populations nicheuses. Dans le futur, il serait important de quantifier le potentiel de divers types de milieux humides à héberger la Paruline à ailes dorées. Cette information, combinée à la planification de la récolte forestière, servira à la conservation à l'échelle du paysage tenant compte du maintien de suffisamment d'habitat de nidification pour soutenir les Parulines à ailes dorées dans cette région.

Key words

early-successional habitat; management; N-mixture models; reference system; songbirds; timber harvest; wetlands

Copyright © 2018 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568