Broad-scale habitat use by fledgling Black-capped Vireo
Utilisation à grande échelle de l'habitat par les oisillons deViréo à tête noire

Marisa T. Martinez, Department of Biological Sciences, Florida Atlantic University; Department of Wildlife and Fisheries Sciences, Texas A&M University
Ashley M. Long, Louisiana State University; Texas A&M Institute of Renewable Natural Resources
Heather A. Mathewson, Texas A&M Institute of Renewable Natural Resources; Tarleton State University
Michael L. Morrison, Department of Wildlife and Fisheries Sciences, Texas A&M University

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01300-140105

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Knowledge of avian habitat associations during the postfledging stage is lacking for most songbirds, which limits the ability to develop and implement management plans that address the full life cycle of birds. The Black-capped Vireo (Vireo atricapilla; hereafter vireo) is a Neotropical migratory songbird that breeds in early to mid-successional vegetation but has been documented using late-successional vegetation. We used data collected in 2013 and 2014 to determine the spatial distribution of vireo fledglings in relation to the availability of woodland cover in central Texas. We found that woodland cover was used less often than it was available in the landscape. We used a model selection approach with generalized linear mixed models and generalized additive mixed models to determine which variables, i.e., age (days since fledging) or season (days since the first nest at the study site fledged young), best explained vireo fledgling use of woodland and distance from fledgling locations to woodland. The probability of woodland use by fledglings was best predicted by season, and fledglings were located closer to woodland vegetation as the season progressed and as fledglings aged. The lack of selection for woodland cover by vireo fledglings and their persistent use of shrub-dominated cover suggest that the shrub-dominated cover provides analogous resources to those used by adults during the breeding season. Fledglings also use woodland cover where available and move toward the shrubland-woodland interface over time, suggestive of a possible function of woodland vegetation as postfledging habitat. Thus, land managers should consider the impact of land management practices in woodland and shrubland cover on the habitat availability for Black-capped Vireo throughout its life cycle, and on other migratory species.

Résumé

Les connaissances sur les associations d'habitats utilisés après l'envol du nid sont insuffisantes pour la plupart des oiseaux chanteurs, ce qui limite la capacité d'élaborer et de mettre en oeuvre des plans de gestion qui tiennent compte du cycle de vie complet des oiseaux. Le Viréo à tête noire (Vireo atricapilla; ci-après viréo) est un oiseau chanteur migrateur néotropical qui se reproduit dans la végétation de début à milieu de succession, mais dont la présence a été documentée dans la végétation de fin de succession. Nous avons utilisé les données collectées en 2013 et 2014 pour déterminer la distribution spatiale des oisillons de Viréo par rapport à la disponibilité du couvert forestier dans le centre du Texas. Nous avons constaté que le couvert forestier était moins utilisé que ce qui était disponible dans le paysage. Nous avons utilisé une approche de sélection de modèle avec des modèles mixtes linéaires généralisés et des modèles mixtes additifs généralisés pour déterminer quelles variables, c.-à-d. l'âge (jours depuis l'envol) ou la saison (jours depuis l'envol du premier nid sur le site étudié), expliquent le mieux l'utilisation des forêts par les oisillons Viréos et la distance entre les oisillons et les forêts. La probabilité de l'utilisation des forêts par les oisillons était mieux prédite par la saison, et les oisillons étaient situés plus près des forêts à mesure que la saison avançait et que les oisillons vieillissaient. L'absence de sélection de la couverture forestière par les oisillons Viréos et leur utilisation persistante d'une couverture dominée par des arbustes suggèrent que cette dernière fournit des ressources analogues à celles utilisées par les adultes pendant la saison de reproduction. Les oisillons utilisent également la couverture forestière, quand elle est disponible, et se déplacent progressivement vers l'interface buisson-forêt, suggérant une possible utilisation de la forêt en tant qu'habitat après le premier envol. Par conséquent, les gestionnaires des terres devraient prendre en compte l'impact des pratiques de gestion des terres dans la couverture forestière et arbustive sur la disponibilité de l'habitat pour les Viréos à tête noire tout au long de son cycle de vie ainsi que sur d'autres espèces migratrices.

Key words

Black-capped Vireo; habitat use; juvenile; migratory songbird; postfledging; Vireo atricapilla

Copyright © 2019 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568