Trade-offs relating to grassland and forest mine reclamation approaches in the central Appalachian region and implications for the songbird community
Compromis relatifs aux approches de remise en état de mines en prairie ou forêt dans la région centrale des Appalaches et répercussions sur la communauté de passereaux

Eric L Margenau, West Virginia Cooperative Fish and Wildlife Research Unit, School of Natural Resources, West Virginia University, Morgantown, WV, USA
Petra B Wood, U.S. Geological Survey, West Virginia Cooperative Fish and Wildlife Research Unit, West Virginia University, Morgantown, WV, USA
Cathy A Weakland, Department of Biology and Chemistry, Spring Arbor University, Spring Arbor, MI, USA
Donald J Brown, School of Natural Resources, West Virginia University, Morgantown, WV, USA; U.S. Forest Service, Northern Research Station, Parsons, WV, USA

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01304-140102

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Surface mining in the Appalachian region (USA) converts large areas of mature forest to early successional habitat. This shift in landscape structure has the potential to reduce habitat availability and suitability for forest-dwelling songbirds by reducing and fragmenting mature forest, but also to increase habitat availability for grassland- and shrubland-associated songbirds. We examined the influence of mountaintop mining/valley fill (MTMVF) reclamation habitats (grassland, shrubland, and remnant forest) on songbird community composition and abundance at three former MTMVF mines in southwestern West Virginia, relative to intact forest. We quantified the songbird community in 1999 and 2000 using point counts arranged throughout the mine complexes to assess landscape composition of the songbird community. Community analysis showed songbirds had strong associations with their respective guild based on species habitat preferences. Although remnant and intact forest treatments had similar species compositions, the forest interior guild had greater richness in intact rather than remnant forest. Total species richness was greatest in the reclaimed shrubland treatment. Focal species analysis followed similar trends as community assessments, because most species abundances within treatment types were strongly associated with species habitat preferences. Our results indicate that reclamation habitat decisions, i.e., grasslands versus forests, can have large effects on avian community composition. Determining appropriate mine restoration actions depends on the suite of species desired for long-term occupancy and their conservation priority.

Résumé

L'exploitation de mines à ciel ouvert dans la région des Appalaches (É.-U.) a entrainé la conversion de vastes secteurs de forêts matures en milieux de début de succession. Ce changement dans la structure du paysage peut engendrer une réduction de la disponibilité et de la qualité des milieux pour les passereaux forestiers en réduisant et fragmentant les forêts matures, mais peut aussi entrainer une augmentation de la disponibilité de milieux pour les passereaux de prairies et d'arbustaies. Nous avons examiné l'effet de la remise en état (en prairie, arbustaie ou forêt résiduelle) d'anciens sites miniers situés au sommet de montagnes ou dans des vallées remblayées (SMVR) sur la composition et l'abondance des communautés d'oiseaux à trois anciennes mines SMVR dans le sud-ouest de la Virginie-Occidentale, comparativement à des forêts intactes. Nous avons déterminé la composition des communautés d'oiseaux à l'échelle du paysage au moyen de dénombrements par points d'écoute répartis dans l'ensemble des complexes miniers en 1999 et 2000. L'analyse des communautés a révélé que les passereaux étaient fortement associés selon leur guilde respective fondée sur leurs préférences d'habitat. Même si les forêts résiduelles et intactes avaient une composition spécifique similaire, la richesse de la guilde d'oiseaux d'intérieur de forêt a été plus élevée dans les forêts intactes que les forêts résiduelles. Le nombre d'espèces le plus élevé a été trouvé dans les arbustaies restaurées. L'analyse par espèce a montré les mêmes tendances que celles des communautés, parce que l'abondance de la plupart des espèces pour un même type de traitement était fortement liées aux préférences d'habitat des espèces. Nos résultats indiquent que les décisions relatives à la remise en état de sites miniers, c.-à-d. en prairie ou forêt, peuvent avoir des répercussions importantes sur la composition des communautés aviaires. La détermination des actions appropriées pour la restauration de mines dépend des espèces désirées à long terme et de leur priorité de conservation.

Key words

central Appalachians; mine reclamation; songbird community; surface mining

Copyright © 2019 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568