Pollen analysis as an ecological proxy for the assessment of habitat use of the endangered Black-polled Yellowthroat (Geothlypis speciosa) and sympatric Common Yellowthroat (G. trichas)
Analyse du pollen comme substitut écologique de l'évaluation de l'utilisation de l'habitat par l'espèce menacée de la paruline à face noire (Geothlypis speciosa) et de la paruline masquée (G. trichas)

Gabriela Domínguez-Vázquez, Facultad de Biología, Universidad Michoacana de San Nicolás de Hidalgo, Morelia, Mexico
Susana Raygadas, Facultad de Biología, Universidad Michoacana de San Nicolás de Hidalgo, Morelia, Mexico
Jorge L. León-Cortés, Departamento de Conservación de la Biodiversidad, El Colegio de la Frontera Sur, San Cristóbal de Las Casas, México
Alejandro Pérez-Arteaga, Facultad de Biología, Universidad Michoacana de San Nicolás de Hidalgo, Morelia, Mexico

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01856-160202

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

We present a novel application of palynological analyses to assess habitat use of the endangered Black-polled Yellowthroat (Geothlypis speciosa) and the sympatric Common Yellowthroat (G. trichas) in Lake Cuitzeo, Mexico. Since field monitoring of songbirds can be difficult due to complex habitat requirements, behavioral, or logistical issues, our results provide an important methodological alternative for habitat assessment and conservation monitoring of species difficult to study with traditional methods. We found significant differences between pollen rain in water samples and pollen loads in feathers. Pollen loads were comparable between bird species during both rainy and dry seasons. Contrary to previous assumptions, Black-polled Yellowthroats showed pollen loads associated with terrestrial habitats, particularly during the dry season. Our results on equitability resource-use, showed marked differences between seasons, being more homogeneous in the dry season than in the rainy season. In addition, equitability values of pollen loads were similar between sexes in Common Yellowthroat but significantly higher in males as compared to females' Black-polled Yellowthroats, suggesting some degree of resource partitioning. GLM's identified a significantly negative relationship between anemophilous and entomophilous pollination syndromes in both species and the pollen rain recorded during dry and rainy seasons, as well as a significant effect of season sampling on pollen load, but no effect of species, sex, or any interaction with season upon pollen loads. We concluded that pollen analysis was a useful tool for the study of use of habitat in birds.

Résumé

Nous présentons une nouvelle application des analyses palynologiques pour évaluer l'utilisation de l'habitat de la paruline à face noire (Geothlypis speciosa) menacée et de la paruline masquée (G. Trichas) sympatrique dans la région du lac Cuitzeo, au Mexique. Dans la mesure où la surveillance des passereaux sur le terrain peut être difficile en raison des exigences complexes de l'habitat ou de problèmes comportementaux ou logistiques, nos résultats offrent une alternative méthodologique intéressante pour l'évaluation de l'habitat et la surveillance de la conservation des espèces difficiles à étudier avec les méthodes traditionnelles. Nous avons constaté des différences significatives entre la pluie pollinique dans les échantillons d'eau et les charges polliniques dans les plumes. Les charges polliniques étaient comparables entre les espèces d'oiseaux au cours de la saison des pluies et de la saison sèche. Contrairement aux hypothèses précédentes, les parulines à face noire présentaient des charges polliniques associées à des habitats terrestres, en particulier pendant la saison sèche. Nos résultats sur l'utilisation des ressources équitables présentaient des différences marquées entre les saisons et étaient plus homogènes à la saison sèche qu'à la saison des pluies. En outre, les valeurs d'équitabilité des charges polliniques étaient similaires entre les sexes chez la paruline masquée, mais nettement supérieures chez les mâles que chez les femelles parulines à face noire, ce qui suggère un certain degré de partitionnement de ressources. Les modélisations linéaires générales ont identifié une relation nettement négative entre les syndromes de pollinisation anémophile et entomophile chez les deux espèces et la pluie pollinique enregistrée pendant la saison sèche et la saison des pluies, ainsi qu'un effet significatif de l'échantillonnage saisonnier sur la charge pollinique, mais aucun effet des espèces, du sexe ou de toute interaction avec la saison sur les charges polliniques. Nous en avons conclu que l'analyse pollinique constituait un outil utile pour l'étude de l'utilisation de l'habitat chez les oiseaux.

Key words

conservation planning; Cuitzeo; feathers; palynology; pollen rain; vegetation; wetlands

Copyright © 2021 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License. You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568