Reproductive Consequences of Nest Site Use in Fork-tailed Storm-Petrels in the Aleutian Islands, Alaska: Potential Lasting Effects of an Introduced Predator
Conséquences de l’utilisation des sites de nidification sur la reproduction de l’Océanite à queue fourchue dans les îles Aléoutiennes, Alaska : effets potentiels à long terme d’un prédateur introduit

Brie A Drummond, Department of Biology, Dalhousie University; Alaska Maritime National Wildlife Refuge, U.S. Fish and Wildlife Service
Marty L Leonard, Department of Biology, Dalhousie University

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00414-050204

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

We examined the reproductive consequences of differential nest site use in Fork-tailed Storm-Petrels (Oceanodroma furcata) in the Aleutian Islands, Alaska, where birds on islands where foxes were introduced nest in rocky substrate rather than in typical soil habitat. We investigated how physical and microclimatic nest site characteristics influenced storm-petrel breeding success 20 years after fox removal. We then examined whether those nest site characteristics that affected success were related to the amount of rock that composed the nest. In both years of our study, nest temperature had the strongest influence on chick survival and overall reproductive success, appearing in all the top models and alone explaining 14–35% of the variation in chick survival. The relationship between reproductive success and nest temperature was positive in both years, with higher survival in warmer nests. In turn, the best predictor of nest temperature was the amount of rock that composed the site. Rockier nests had colder average temperatures, which were driven by lower daily minimum temperatures, compared to nests with more soil. Thus, the rockiness of the nest site appeared to affect chick survival and overall reproductive success through its influence on nest temperature. This study suggests that the use of rocky nest sites, presumed to be a result of historic predation from introduced foxes, could decrease breeding success in this recovering population, and thus be a long-lasting effect of introduced predators.

Résumé

Notre étude visait à examiner les conséquences de l’utilisation de sites de nidification différents par l’Océanite à queue fourchue (Oceanodroma furcata) dans les îles Aléoutiennes (Alaska), lieu où le renard a été introduit et où les oiseaux qui y vivent nichent dans des substrats rocheux plutôt que dans le substrat terreux habituel. Nous avons donc étudié dans quelle mesure les caractéristiques physiques et microclimatiques des sites de nidification ont influencé le succès de reproduction des Océanites, vingt ans après l’extermination des renards. Ensuite, nous avons cherché à vérifier si les caractéristiques des sites ayant des répercussions sur le succès de reproduction étaient reliées à la quantité de substrat rocheux qui composait le nid. Durant les deux années de l’étude, la température du nid représentait le facteur le plus important ayant une incidence sur la survie des oisillons et le succès global de reproduction. Il s’agissait d’un facteur récurrent des meilleurs modèles qui, à lui seul, expliquait 14 à 35% de la variation du taux de survie des oisillons. La relation entre le succès de reproduction et la température des nids était positive durant les deux années de l’étude, le taux de survie étant plus élevé dans les nids les plus chauds. Par ailleurs, le meilleur paramètre de prévision de la température du nid était la quantité de substrat rocheux qui composait le site. Comparativement aux nids composés principalement de substrats terreux, les nids contenant une plus grande quantité de substrats rocheux avaient des températures moyennes inférieures à cause des températures minimales quotidiennes plus faibles. Par conséquent, la roccosité du site de nidification semble avoir une incidence sur la survie des oisillons et le succès global de reproduction puisque cette caractéristique a une influence sur la température du nid. Cette étude suggère que l’utilisation des sites de nidification composés de substrat rocheux - probablement le résultat de la prédation historique par le renard - pourrait diminuer le succès de reproduction chez cette population en voie de rétablissement et représenter un effet à long terme des prédateurs introduits.

Key words

Aleutian Islands; breeding success; chick survival; habitat; introduced predator; Oceanodroma furcata; nest site characteristics; nest temperature; reproductive success; storm-petrel

Copyright © 2010 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568