Effects of Disturbance Associated with Natural Gas Extraction on the Occurrence of Three Grassland Songbirds
Effet du dérangement associé à l’extraction de gaz naturel sur l’occurrence de trois oiseaux de prairie

Laura E Hamilton, Department of Biology, University of Alberta
Brenda C Dale, Canadian Wildlife Service, Environment Canada
Cynthia A Paszkowski, Department of Biology, University of Alberta

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00458-060107

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Despite declines in the grassland bird guild and increasing rates of natural gas extraction on the Canadian prairies, relatively few studies have examined the effects of well sites and related infrastructure on these species. We conducted point counts on Canadian Forces Base Suffield, Alberta to investigate the effects of two well densities (high: 16 wells/2.59km², low: 9 wells/2.59km²) on Savannah Sparrow (Passerculus sandwichensis), Chestnut-collared Longspur (Calcarius ornatus), and Sprague’s Pipit (Anthus spragueii) occurrence and abundance. Additionally, model building was employed to determine if landscape features, i.e., soil type, elevation, and topography, along with well density and anthropogenic disturbance to natural vegetation, i.e., the combined areas affected by wells, pipelines, trails, and roads, could predict the occurrence of the three species. For Savannah Sparrows, occurrence and abundance were higher in areas with high well densities compared with low well densities, reflecting the species’ general tolerance of human disturbances. Chestnut-collared Longspurs were ubiquitous in the study area and abundance was not related to well density. Models for this species performed poorly and failed to predict occurrence accurately. Models for Sprague’s Pipit were the strongest and showed that this species’ occurrence was negatively related to anthropogenic disturbance. For all three species, landscape features had low predictive power. Our results indicate that disturbance caused by well sites and related infrastructure affect occurrence of some species and should be incorporated into conservation strategies for grassland birds, especially as undisturbed grasslands become candidates for energy development.

Résumé

Malgré le déclin des espèces de la guilde des oiseaux de prairie et le taux accru d’extraction de gaz naturel dans les Prairies canadiennes, relativement peu d’études ont examiné l’effet des sites de puits et d’infrastructures connexes sur ces espèces. Nous avons effectué des dénombrements par points d’écoute sur la base des forces canadiennes Suffield, en Alberta, afin d’étudier l’effet de deux densités de puits (élevée : 16 puits/2,59 km²; faible : 9 puits/2,59 km²) sur l’occurrence et l’abondance du Bruant des prés (Passerculus sandwichensis), du Plectrophane à ventre noir (Calcarius ornatus) et du Pipit de Sprague (Anthus spragueii). Nous avons également construit des modèles afin de déterminer si les caractéristiques du paysage (type de sol, altitude et topographie), de même que la densité des puits et les modifications anthropiques occasionnées à la végétation naturelle (l’ensemble des endroits touchés par les puits, pipelines, chemins et routes), permettaient de prévoir l’occurrence de ces trois espèces. Chez le Bruant des prés, l’occurrence et l’abondance étaient supérieures aux endroits où la densité de puits était élevée, conformément à la tolérance au dérangement humain observée chez cette espèce, en général. L’abondance du Plectrophane à ventre noir, espèce ubiquiste dans notre aire d’étude, n’était pas liée à la densité de puits. Les modèles pour cette espèce ne donnaient pas de bons résultats et n’ont pas su prévoir l’occurrence avec exactitude. Quant aux modèles pour le Pipit de Sprague, ils se sont avérés les plus puissants d’entre tous et ont montré que l’occurrence de cette espèce était négativement reliée aux dérangements anthropiques. Chez l’ensemble des trois espèces, les caractéristiques du paysage n’étaient pas de bonnes variables pour prévoir leur occurrence et leur abondance. Nos résultats indiquent que le dérangement attribué aux sites de puits et aux infrastructures connexes affecte l’occurrence des certaines espèces et devrait être pris en considération dans les stratégies de conservation d’oiseaux de prairie, particulièrement si des prairies vierges se retrouvent dans la mire du développement énergétique.

Key words

anthropogenic disturbance; Chestnut-collared Longspur; grassland; modeling; natural gas; Savannah Sparrow; Sprague’s Pipit

Copyright © 2011 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License. You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568