Influence of vegetation on the nocturnal foraging behaviors and vertebrate prey capture by endangered Burrowing Owls
Influence de la végétation sur la recherche nocturne de nourriture et la capture de proies vertébrées par la Chevêche des terriers, espèce en voie de disparition

Alan Marsh, University of Alberta
Troy I. Wellicome, Environment Canada; University of Alberta
Erin Bayne, University of Alberta

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00640-090102

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Restrictions in technology have limited past habitat selection studies for many species to the home-range level, as a finer-scale understanding was often not possible. Consequently, these studies may not identify the true mechanism driving habitat selection patterns, which may influence how such results are applied in conservation. We used GPS dataloggers with digital video recorders to identify foraging modes and locations in which endangered Burrowing Owls (Athene cunicularia) captured prey. We measured the coarse and fine-scale characteristics of vegetation at locations in which owls searched for, versus where they caught, vertebrate prey. Most prey items were caught using hover-hunting. Burrowing Owls searched for, and caught, vertebrate prey in all cover types, but were more likely to kill prey in areas with sparse and less dense vegetative cover. Management strategies designed to increase Burrowing Owl foraging success in the Canadian prairies should try to ensure a mosaic of vegetation heights across cover types.

Résumé

Pour de nombreuses espèces, les études antérieures sur la sélection de l’habitat ont été limitées à l’échelle du domaine vital en raison des restrictions technologiques de l’époque, et la compréhension à une échelle plus fine n’était souvent pas possible. Par conséquent, ces études ne cernent sans doute pas le mécanisme véritable derrière les tendances dans la sélection de l’habitat, influençant peut-être du coup la façon avec laquelle ces résultats sont transposés en actions de conservation. Nous avons utilisé des géolocalisateurs (GPS) et des caméras numériques afin de déterminer les techniques qu’adoptaient la Chevêche des terriers (Athene cunicularia), une espèce en voie de disparition, pour capturer ses proies et d’identifier les sites de capture. Nous avons mesuré les caractéristiques fines et grossières de la végétation aux sites ayant servi à la recherche pour les comparer à celles des sites dans lesquels les proies vertébrées ont été capturées. La majorité des proies ont été attrapées lors de vols stationnaires. Les chevêches ont cherché et attrapé leurs proies vertébrées dans tous les types de couvert végétal, mais étaient plus susceptibles d’en tuer aux endroits où la végétation était clairsemée et moins dense. Les stratégies d’aménagement destinées à augmenter le succès d’alimentation de la Chevêche des terriers dans les Prairies canadiennes devraient viser la présence d’une mosaïque de végétation de hauteurs différentes dans les divers types de couvert végétal.

Key words

Burrowing Owl; foraging ecology; movement path; prey accessibility; prey acquisition; vegetation

Copyright © 2014 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License. You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568