Shifts in resident bird communities associated with cloud forest patch size in Central Veracruz, Mexico
Changements dans les communautés d'oiseaux résidents associés à la dimension des îlots de forêts de nuages dans le centre du Veracruz, Mexique

Rafael Rueda-Hernandez, Posgrado en Ciencias Biológicas, Instituto de Biología, Universidad Nacional Autónoma de México
Ian MacGregor-Fors, Red de Ambiente y Sustentabilidad, Instituto de Ecología, A.C.
Katherine Renton, Estación de Biología Chamela, Instituto de Biología, Universidad Nacional Autónoma de México

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00751-100202

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Avian communities in cloud forests have high levels of endemism and are at major risk given the accelerated rate of habitat fragmentation. Nevertheless, the response of these communities to changes in fragment size remains poorly understood. We evaluated species richness, bird community density, community composition, and dominance as indicators of the response to fragment size in a fragmented cloud forest landscape in central Veracruz, Mexico. Medium-sized fragments had statistically higher than expected species richness and more even communities, which may be a reflection of the intermediate disturbance hypothesis, in which medium-sized fragments are exploited by both forest and disturbance-associated species. Bird density also reached higher values in medium-sized fragments, which may indicate a carrying capacity in this habitat. However, large cloud forest fragments had a distinct taxonomic and functional composition, attributable to an increased number of understory insectivore species and canopy frugivores. By comparison, omnivorous species associated with human-altered habitats were more abundant in smaller fragments. Hence, although medium-sized cloud forest fragments had higher species richness and high bird density, large forest tracts maintained a distinct avian community composition, particularly of insectivorous and frugivorous species. Furthermore, the underlying response to fragmentation can only be properly addressed when contrasting several community attributes, such as richness, density, composition, and species dominance. Therefore, cloud forest conservation should aim to preserve the remaining large forest fragments to maintain comprehensive avian communities and avoid local extinctions.

Résumé

Les communautés aviaires des forêts de nuages (c.-à-d., les forêts humides de montagne) ont un degré d'endémisme élevé et sont très menacées considérant le rythme accéléré de la fragmentation de l'habitat. Néanmoins, la réponse de ces communautés en réaction aux changements de la dimension des îlots demeure largement inexpliquée. Nous avons évalué la richesse spécifique, la densité des communautés aviaires, la composition des communautés et la dominance spécifique comme facteurs pouvant expliquer la réponse à la dimension des îlots dans un paysage fragmenté de forêts de nuages dans le centre du Veracruz, Mexique. Les îlots de taille moyenne ont montré une richesse spécifique attendue plus élevée statistiquement que les autres îlots et des communautés plus uniformes, résultat qui pourrait s'expliquer par l'hypothèse de perturbation intermédiaire selon laquelle les îlots de taille moyenne sont exploités autant par des espèces forestières que des espèces associées aux perturbations. Les valeurs de densité aviaire ont aussi été plus élevées dans ces îlots, ce qui pourrait indiquer que ce milieu a atteint sa capacité de support. Toutefois, les grands îlots de forêts de nuages ont montré une composition distincte du point de vue taxonomique et fonctionnel, en raison d'un nombre plus élevé d'insectivores de sous-étage et de frugivores de canopée. En comparaison, les omnivores associés aux milieux modifiés par les humains ont été plus abondants dans les petits îlots. Ainsi, même si les îlots de forêts de nuages de taille moyenne ont montré une richesse spécifique plus élevée et des densités élevées, les grands massifs forestiers ont abrité une composition de communauté aviaire distincte, en particulier des insectivores et des frugivores. De plus, pour que la réponse sous-jacente à la fragmentation soit correctement étudiée, il faut comparer plusieurs attributs de communauté, comme la richesse, la densité, la composition et la dominance spécifique. Ainsi, la conservation des forêts de nuages devrait viser la préservation des grands îlots forestiers restants afin de maintenir l'ensemble des communautés aviaires et d'éviter les extinctions locales.

Key words

bird density; community composition; fragmentation; habitat loss; species richness

Copyright © 2015 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568