Effects of Gunnison Sage-Grouse habitat treatment efforts on associated avifauna and vegetation structure
Effets des efforts d'aménagement de l'habitat du Tétras du Gunnison sur l'avifaune associée et la structure de la végétation

Paul M Lukacs, Wildlife Biology Program, Department of Ecosystem and Conservation Sciences, University of Montana
Amy Seglund, Colorado Parks and Wildlife
Steve Boyle, BIO-Logic, Inc.

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00799-100207

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Conservation efforts over the last 20 years for the Gunnison Sage-Grouse (Centrocercus minimus) have involved extensive habitat manipulations done predominantly to improve brood rearing habitat for the grouse. However, the effects of Gunnison Sage-Grouse habitat treatments on sympatric avifauna and responses of vegetation to manipulations are rarely measured, and if they are, it is immediately following treatment implementation. This study examined the concept of umbrella species management by retrospectively comparing density and occupancy of eight sagebrush associated songbird species and six measures of vegetation in treated and control sites. Our results suggested that songbird densities and occupancy changed for birds at the extreme ends of their association with sagebrush and varied with fine-scale habitat structure. We found Brewer’s Sparrows (Spizella breweri) decreased in density on treated sites and Vesper Sparrows (Pooecetes gramineus) increased. Occupancy estimation revealed that Brewer’s Sparrows and Green-tailed Towhees (Pipilo chlorurus) occupied significantly fewer treated points whereas Vesper Sparrows occupied significantly more. Vegetation comparisons between treated and control areas found shrub cover to be 26% lower in treated sites. Lower shrub cover in treated areas may explain the differences in occupancy and densities of the species sampled based on known habitat needs. The fine-scale analysis showed a negative relationship to forb height and cover for the Sage Sparrow (Amphispiza belli) indicating, from vegetation measures showing grass and forb cover during a good precipitation year covered significantly more area in the treatment than the control sites, that Sage Sparrows may also not respond favorably to Gunnison Sage-Grouse habitat treatments. While the concept of an umbrella species is appealing, evidence from this study suggests that conservation efforts aimed at the Gunnison Sage-Grouse may not be particularly effective for conserving other sagebrush obligate species of concern. This is probably due to Gunnison Sage-Grouse habitat management being focused on the improvement of brood rearing habitat which reduces sagebrush cover and promotes development of understory forbs and grasses.

Résumé

Les efforts de conservation du Tétras du Gunnison (Centrocercus minimus) au cours des 20 dernières années se sont transposés en d'importantes manipulations de l'habitat visant d'abord à améliorer l'habitat d'élevage des jeunes. Toutefois, les effets de l'aménagement de l'habitat du Tétras du Gunnison sur l'avifaune sympatrique et l'évolution de la végétation à la suite des manipulations sont rarement mesurés, et dans les cas où ils le sont, ces mesures sont prises immédiatement à la suite de l'aménagement. La présente étude examine le concept de gestion par espèces parapluie en comparant rétrospectivement la densité et l'occurrence de huit passereaux associés aux armoises et les valeurs de six paramètres de végétation dans des parcelles traitées et témoins. Nos résultats indiquent que la densité et l'occurrence ont changé pour les passereaux qui se situaient aux extrémités de leur association avec l'armoise et ont varié en fonction de la structure de l'habitat à petite échelle. Nous avons observé que la densité des Bruants de Brewer (Spizella breweri) a diminué dans les parcelles traitées et que celle des Bruants vespéraux (Pooecetes gramineus) a augmenté. Les estimations de l'occurrence ont révélé que le Bruant de Brewer et le Tohi à queue verte (Pipilo chlorurus) occupaient significativement moins de parcelles traitées comparativement aux parcelles témoins, tandis que les Bruants vespéraux en occupaient beaucoup plus. La comparaison de la végétation des secteurs traités et des secteurs témoins a permis de montrer que le couvert arbustif était inférieur de 26 % dans les parcelles traitées. Le couvert arbustif plus faible dans les secteurs traités pourrait expliquer les différences obtenues dans l'occurrence et les densités des espèces échantillonnées sur la base des besoins connus en matière d'habitat. L'analyse à petite échelle a montré qu'il existait une relation négative entre le Bruant de Bell (Amphispiza belli) et la hauteur et le couvert des plantes herbacées non graminoïdes; cette analyse indique aussi que, selon les mesures de végétation montrant que durant une bonne année de précipitation les graminées et les plantes herbacées non graminoïdes occupaient une superficie beaucoup plus grande dans les parcelles traitées que dans les parcelles témoins, le Bruant de Bell pourrait ne pas réagir favorablement à l'aménagement de l'habitat pour le Tétras du Gunnison. Bien que le concept de l'espèce parapluie soit attirant, les résultats de cette recherche laissent croire que les efforts de conservation destinés au Tétras du Gunnison ne sont peut-être pas très efficaces pour la conservation d'autres espèces préoccupantes spécialistes de l'armoise. Ce constat découle probablement du fait que l'aménagement de l'habitat du tétras cible l'amélioration de l'habitat d'élevage des jeunes, qui favorise la réduction du couvert d'armoises et le développement d'un sous-étage de plantes herbacées tant non graminoïdes que graminoïdes.

Key words

Colorado; distance sampling; Gunnison Sage-Grouse; occupancy; habitat treatments; sagebrush; umbrella species; sagebrush obligates

Copyright © 2015 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568