Prioritizing tropical habitats for long-distance migratory songbirds: an assessment of habitat quality at a stopover site in Colombia
Priorisation de milieux tropicaux visant des passereaux migrateurs de longue distance : évaluation de la qualité de l'habitat dans une halte migratoire en Colombie

Nicholas J. Bayly, SELVA: Investigación para la Conservación en el Neotropico, Bogotá, Colombia
Camila Gómez, SELVA: Investigación para la Conservación en el Neotropico, Bogotá, Colombia; Laboratorio de Biología Evolutiva de Vertebrados, Universidad de Los Andes, Bogotá, Colombia
Keith A. Hobson, Environment Canada, Science and Technology Branch; Department of Biology, University of Western Ontario
Kenneth V. Rosenberg, Cornell Lab of Ornithology, Ithaca, New York

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00873-110205

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Long-distance migratory birds are declining globally and migration has been identified as the primary source of mortality in this group. Despite this, our lack of knowledge of habitat use and quality at stopovers, i.e., sites where the energy for migration is accumulated, remains a barrier to designing appropriate conservation measures, especially in tropical regions. There is therefore an urgent need to assess stopover habitat quality and concurrently identify efficient and cost-effective methods for doing so. Given that fuel deposition rates directly influence stopover duration, departure fuel load, and subsequent speed of migration, they are expected to provide a direct measure of habitat quality and have the advantage of being measurable through body-mass changes. Here, we examined seven potential indicators of quality, including body-mass change, for two ecologically distinct Neotropical migratory landbirds on stopover in shade-coffee plantations and tropical humid premontane forest during spring migration in Colombia: (1) rate of body-mass change; (2) foraging rate; (3) recapture rate; (4) density; (5) flock size; (6) age and sex ratios; and (7) body-mass distribution. We found higher rates of mass change in premontane forest than in shade-coffee in Tennessee Warbler Oreothlypis peregrina, a difference that was mirrored in higher densities and body masses in forest. In Gray-cheeked Thrush Catharus minimus, a lack of recaptures in shade-coffee and higher densities in forest, also suggested that forest provided superior fueling conditions. For a reliable assessment of habitat quality, we therefore recommend using a suite of indicators, taking into account each species’ ecology and methodological considerations. Our results also imply that birds stopping over in lower quality habitats may spend a longer time migrating and require more stopovers, potentially leading to important carryover effects on reproductive fitness. Evaluating habitat quality is therefore imperative prior to defining the conservation value of newly identified stopover regions.

Résumé

Les oiseaux migrateurs de longue distance sont en diminution sur la planète et la migration a été pointée du doigt comme source primaire de mortalité chez ce groupe. Malgré ce constat, notre manque de connaissance sur l'utilisation et la qualité de l'habitat aux haltes migratoires - c.-à-d. les sites où les oiseaux accumulent l'énergie en vue de la migration - limite notre capacité à déterminer les mesures de conservation appropriées, spécialement dans les régions tropicales. L'évaluation de la qualité de l'habitat aux haltes est donc urgente, de même que la détermination de méthodes efficaces et rentables pour s'y prendre. Étant donné que les taux d'accumulation d'énergie influent directement sur la durée de séjour aux haltes, la charge d'énergie au départ d'une halte et la vitesse subséquente de migration, on s'attend à ce qu'ils fournissent une mesure directe de la qualité de l'habitat; ils ont également l'avantage d'être mesurables au moyen de la variation de la masse corporelle. Dans la présente étude, nous avons examiné sept indicateurs potentiels de la qualité, dont la variation de la masse corporelle, pour deux oiseaux terrestres migrateurs néotropicaux distincts écologiquement, à des haltes situées dans des plantations de café poussant à l'ombre et une forêt tropicale humide de piémont au moment de la migration en Colombie : 1) taux de variation de la masse corporelle; 2) taux d'alimentation; 3) taux de recapture; 4) densité; 5) taille du groupe; 6) âge-ratio et sex-ratio; et 7) répartition de la masse corporelle. Nous avons obtenu des taux de variation de la masse corporelle plus élevés en forêt de piémont que dans les plantations de café pour la Paruline obscure Oreothlypis peregrina, une différence qui était corroborée par des densités et des masses corporelles plus élevées en forêt. Chez la Grive à joues grises Catharus minimus, une absence de recaptures dans les plantations de café et des densités plus élevées en forêt laissent aussi penser que la forêt fournit des conditions supérieures d'accumulation d'énergie. Afin d'obtenir une évaluation fiable de la qualité de l'habitat, nous recommandons d'utiliser une série d'indicateurs qui tiennent compte de l'écologie de chaque espèce et de considérations méthodologiques. Nos résultats indiquent aussi que les oiseaux qui s'arrêtent dans des milieux de moins bonne qualité pourraient passer plus de temps en migration et auraient besoin de plus nombreuses haltes, entraînant possiblement des effets rémanents sur leur valeur adaptative. Il est donc essentiel d'évaluer la qualité de l'habitat avant de déterminer la valeur de conservation de haltes nouvellement identifiées.

Key words

density; fuel deposition rate; Gray-cheeked Thrush; habitat selection; Nearctic-Neotropical migratory birds; prioritization; shade coffee; Tennessee Warbler

Copyright © 2016 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568