Factors driving territory size and breeding success in a threatened migratory songbird, the Canada Warbler
Facteurs influant sur la taille du territoire et le succès reproducteur chez un passereau migrateur menacé, la Paruline du Canada

D. T. Tyler Flockhart, Lesser Slave Lake Bird Observatory, Slave Lake, Alberta; Department of Integrative Biology, University of Guelph, Guelph, Ontario
Greg W. Mitchell, Wildlife Research Division, Environment and Climate Change Canada, Ottawa, Ontario
Richard G. Krikun, Lesser Slave Lake Bird Observatory, Slave Lake, Alberta
Erin M. Bayne, Department of Biological Sciences, University of Alberta

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-00876-110204

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Successful conservation of migratory birds demands we understand how habitat factors on the breeding grounds influences breeding success. Multiple factors are known to directly influence breeding success in territorial songbirds. For example, greater food availability and fewer predators can have direct effects on breeding success. However, many of these same habitat factors can also result in higher conspecific density that may ultimately reduce breeding success through density dependence. In this case, there is a negative indirect effect of habitat on breeding success through its effects on conspecific density and territory size. Therefore, a key uncertainty facing land managers is whether important habitat attributes directly influence breeding success or indirectly influence breeding success through territory size. We used radio-telemetry, point-counts, vegetation sampling, predator observations, and insect sampling over two years to provide data on habitat selection of a steeply declining songbird species, the Canada Warbler (Cardellina canadensis). These data were then applied in a hierarchical path modeling framework and an AIC model selection approach to determine the habitat attributes that best predict breeding success. Canada Warblers had smaller territories in areas with high shrub cover, in the presence of red squirrels (Tamiasciurus hudsonicus), at shoreline sites relative to forest-interior sites and as conspecific density increased. Breeding success was lower for birds with smaller territories, which suggests competition for limited food resources, but there was no direct evidence that food availability influenced territory size or breeding success. The negative relationship between shrub cover and territory size in our study may arise because these specific habitat conditions are spatially heterogeneous, whereby individuals pack into patches of preferred breeding habitat scattered throughout the landscape, resulting in reduced territory size and an associated reduction in resource availability per territory. Our results therefore highlight the importance of considering direct and indirect effects for Canada warblers; efforts to increase the amount of breeding habitat may ultimately result in lower breeding success if habitat availability is limited and negative density dependent effects occur.

Résumé

La conservation réussie d'oiseaux migrateurs passe par la compréhension de l'influence qu'ont les composantes d'habitat des aires de nidification sur le succès reproducteur. Chez les passereaux territoriaux, de nombreuses composantes sont reconnues pour influer directement sur le succès reproducteur. Par exemple, la présence d'une grande disponibilité de nourriture et d'un faible nombre de prédateurs peut avoir des effets directs sur le succès reproducteur. Toutefois, bon nombre de ces mêmes composantes d'habitat peuvent aussi entrainer une densité d'individus conspécifiques plus élevée, qui peut ultimement affaiblir le succès reproducteur en raison de la dépendance à la densité. Dans ce cas, il y a un effet indirect négatif de l'habitat sur le succès reproducteur à cause de sa répercussion sur la densité de conspécifiques et la taille des territoires. Ainsi, les gestionnaires de territoires font face à une incertitude névralgique, à savoir si les composantes d'habitat importantes influent directement sur le succès reproducteur ou si elles influent indirectement sur le succès reproducteur par la taille des territoires. Nous nous sommes servi de la radio-télémétrie, de points d'écoute, d'échantillonnage de végétation, d'observations de prédateurs et d'échantillonnage d'insectes au cours de deux années afin d'obtenir des données sur la sélection d'habitat par la Paruline du Canada (Cardellina canadensis), une espèce de passereaux dont les populations sont en diminution marquée. Ces données ont ensuite été appliquées dans un cadre de modélisation par étape hiérarchique et une approche de sélection de modèles par critère d'information d'Akaike (AIC) afin de déterminer les composantes d'habitat qui prédisent le mieux le succès reproducteur. Les Parulines du Canada avaient des territoires plus petits dans les secteurs où le couvert arbustif était élevé, en présence d'Écureuils roux (Tamiasciurus hudsonicus), dans des sites en bordure par opposition aux sites d'intérieur de forêt et à mesure que la densité d'individus conspécifiques augmentait. Le succès reproducteur était plus faible chez les oiseaux dont le territoire était plus petit, ce qui laisse penser que la compétition pour les ressources alimentaires limitées joue un rôle, mais il n'y avait pas d'indications directes que la disponibilité de nourriture agissait sur la taille des territoires ou le succès reproducteur. La relation négative entre le couvert arbustif et la taille des territoires que nous avons obtenue pourrait provenir du fait que les conditions spécifiques d'habitat sont spatialement hétérogènes, alors que les individus se concentrent dans les îlots de milieu de nidification préféré qui sont répartis dans l'ensemble du paysage, résultant en des territoires de plus petites tailles et une réduction consécutive de la disponibilité des ressources par territoire. Nos résultats soulignent ainsi l'importance de prendre en considération les effets directs et indirects pour la Paruline du Canada : des efforts consacrés à augmenter la quantité d'habitat de nidification pourraient ultimement aboutir à un succès reproducteur plus faible si la disponibilité d'habitat est limitée et si des effets négatifs attribuables à la dépendance à la densité se présentent.

Key words

Cardellina canadensis; conspecific density; density dependence; food availability; habitat; path model; predator; territorial behavior

Copyright © 2016 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article  is under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License.  You may share and adapt the work for noncommercial purposes provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568